Générales
  UTMB
  UMNT
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   UTMB
31/08/2015

UTMB®- Et de 2 pour Thévenard !

 

L'athlète jurassien a ajouté une nouvelle ligne à son palmarès chamoniard, qui compte désormais un deuxième succès sur l'UTMB®(après celui de 2013), acquis cet après-midi à l'issue d'une course menée de main de maître tout au long des 170 km et 10 000 m D+. En 21h09:15, Xavier Thévenard a dominé largement ses adversaires du jour, qui se nomment Luis Alberto Hernando (ESP), 2eà 49 minutes, et l'Américain Dave Laney, 3e à 50'30.

La longue aventure a débuté hier soir, vendredi, à 18 heures de Chamonix Mont-Blanc pour les 2 563 partants devant un public encore et toujours très nombreux.

C'est sur un rythme d'enfer que les 13 premiers kilomètres (et 900 m D+) ont été avalés par la tête du peloton, et notamment les Espagnols Tofol Castaner, Miguel Heras, Luis Hernando Alberto, flanqués  d'Erik Clavery (FRA), Sage Canaday USA) et déjà, de Xavier Thévenard : « J'ai bien senti que c'était parti vite. Je n'ai pas essayé de suivre. Je me suis focalisé uniquement sur mon tempo, ma course, et mes temps de passage estimés» dira plus tard Xavier Thévenard.

On constate les premiers dégâts dans le groupe des favoris. Heras, Canaday, Chaigneau, et bientôt Chorier (La Fouly), puis Castaner, 3el'an dernier, abandonnent après la mi-course. Xavier Thévenard est resté fixé sur ses objectifs, dans une ambiance nocturne dont il a profité au maximum : « Courir à la pleine lune, sous les étoiles, c'est unique, j'ai eu envie de savourer ».

Au sortir de la nuit, l'écart est déjà conséquent entre Luis Hernando Alberto, et l'Américain Swanson, deux fois 2ede la Western States (2014 et 2015). Avec quasiment une heure d'avance à Trient (km 138), Xavier Thévenard avait sans doute fait le plus dur. Seule l'écrasante chaleur régnant dans le massif semblait encore l'inquiéter, lui et son team. Et la fin de course fut effectivement éprouvante pour lui. « Dans la Tête aux Vents, j'ai souffert, je n'avançais plus. Il faisait super chaud, je n'avais plus d'eau, j'allais chercher dans les ruisseaux, c'était compliqué ».

La concurrence en sera néanmoins réduite à se disputer les places de 2 et 3. Et quelle bagarre ! Luis Alberto ne rendra pas les armes, et se montrera ragaillardi après une nuit difficile, et terminera à la seconde place, après un abandon l'an dernier. Il résistera avec panache aux Américains Swanson et Laney, qui eux, ne se feront aucun cadeau. Seules 28 secondes les séparent à l'arrivée, avec un avantage à David Laney, revenu de l'arrière dans les 20 derniers kilomètres.

A 17h30, la bagarre entre les deux françaises, Caroline Chaverot et Nathalie Mauclair, continue. Les premières arrivées des femmes sont prévues peu avant 19h00, ce soir.

10 concurrents hommes ont passé la ligne d'arrivée. Avec déjà 654 abandons, le plus souvent dus à la chaleur, il reste encore quelque 2 000 personnes à passer la ligne... avant demain, dimanche, 15h30.

La course féminine a également vu un triomphe français. Nathalie Mauclair, double championne du monde de trail, double vainqueur du Grand Raid de la Réunion, a remporté sa première victoire sur la course reine de Chamonix, après une 3eplace l'an dernier. Motivée par l'abandon prématuré de NuriaPicas (ESP), Nathalie a longtemps couru avec Caroline Chaverot(FRA) à ses trousses, jusqu'à ce que cette dernière, victime de crampes aux cuisses, s'arrête à Vallorcine. Après Karine Herryen 2006, Nathalie Mauclairest la deuxième Française à remporter l'Ultra-traildu Mont-Blanc®, à 45 ans, en 25h15:33. « C'est tout simplement fabuleux » dira l'infirmière sarthoise à l'arrivée. « C'est le deuxième jour de l'année pour moi, celui des mondiaux à Annecy et hier !  Vu le profil de cette course, je ne pensais pas pouvoir la gagner.  Durant toute la course, l'ambiance a été fabuleuse. J'avais l'impression d'être sur le Tour de France. C'était magique et j'étais transportée par les encouragements du public et de tous les bénévoles ». Avec un peu plus d'une heure d'écart,  L'Espagnole UxueFraile Azpeitia termine 2e, et la Suissesse Denise Zimmermann à la 3eplace, à 2h18 de Mauclair.




X
NEWSLETTER :