Générales
  UTMB
  UMNT
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   Trail du Petit Saint Bernard
04/10/2017
Pour Laurent Vinner et son équipe de TPS c'était un véritable challenge que d'organiser un trail sauvage en période automnale, à cette altitude et " loin de tout" ayant pour seul pied à terre l'hospice du Petit Saint Bernard, bâtiment historique du 12ème siècle qui servait autrefois d'accueil et réhabilité depuis 2014 en refuge/restauration. Pari gagné ! 150  lors la 1ère édition,  les 500 participants de la 2ème édition sont unanimes quant à la beauté du parcours et à l'efficacité de l'organisation.
 
"Des paysages à couper le souffle",  "parcours exigeant, sauvage et magnifique" ou encore " authentique loin des grandes messes commerciales" sont les commentaires récurrents que l'on peut retrouver sur les réseaux sociaux.
 
Sur le plan purement sportif, on a eu droit à une course à rebondissements suite à la défaillance de certains favoris. Ce fut le cas de YOANN SERT, qui a mené toute la première partie mais qui a du abdiqué au col de l'Ouillon concédant son manque d'expérience sur la distance, du corse LAMBERT SANTELLI victime du tendinite ou encore de la championne LISA BORZANI victime d'une entorse qui a fini en mode" rando". Annoncé parmi les favoris, UGO FERRARI n'a pas tremblé et s'est imposé finalement assez facilement. En pleine préparation du Grand Raid de La Réunion, il est parti prudemment passant au col des Chavannes en 5ème position à distance des premiers. Puis, il a remonté au train un à un ses adversaires, profitant de leur défaillance, notamment celle de DAVID BIDOLI, passé en tête au col de l'ouillon et qui a calé dans le dernier mur laissant ainsi échapper la victoire. ARTHUR JOYEUX-BOUILLON , du même club que David Bidoli CMI) complète le podium.
 
C'est un peu le même scénario de course que l'on retrouve chez les féminines avec la lauréate MÉLANIE ROUSSET légèrement distancée au col des Chavannes qui aura raison de MARION MATHIEU, passée en tête au col de l'ouillon et qui, victime d'un coup de moins bien dans la descente, laissera même filer la 2ème place au profit de la surprenante ALEXINE LAFAY.  MÉLANIE établit du même coup un nouveau temps référence  détenu jusqu'alors par NOEMIE GRANDJEAN qui termine cette année au pied du podium.
 
Pour beaucoup de coureurs, il en ressort que le parcours est exigeant et piégeur à cause de la répartition des difficultés." Il faut être très polyvalent. De plus, on a tendance à partir sur un rythme un peu trop rapide sur la première partie roulante jusqu'au col de Chavannes ce qui peut s'avérer fatal au passage des "murs" de l'ouillon et de la Forclaz! " analyse l'un des participants à son arrivée.
 
Côté relais, les frères ALARCON ont écrasé la concurrence laissant leurs poursuivants BENJAMIN DUNAND et FRANÇOIS HIVERT, qui ne sont pourtant pas les premiers venus, à plus dix minutes ! Chez les dames, c'est la paire  INÈS VIDAL/ SOPHIE MOLLARD  qui remportent la palme avec en prime une belle 10ème place au scratch. CORENTIN BOUCHER/CAROLINE JOGUET s'imposent en mixte .
 
Pour 2018, TPS annonce qu'il va proposer un deuxième parcours,  plus long, plus technique et toujours aussi sauvage pour trailers expérimentés, ça promet !!! A suivre !...
 
 



X
NEWSLETTER :