Générales
  UMNT
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   Test Compex Wifi
10/05/2012

J'ai eu durant six semaines à ma disposition le compex wireless qui est considéré comme la rools des appareils de la stimulation électrique. Je tiens à vous dire que j’étais vraiment heureux de pouvoir tester ce type de matériel. C'est la première que j'utilise ce type d'appareil. À l'ouverture du paquet, je découvre quatre modules de stimulation (chaque module comprend deux cylindres reliés par un fil), plusieurs sachets d'électrodes de deux tailles différentes, un câble USB, un chargeur, et la télécommande vous permettant de faire les différents programmes que vous utilisez.

Avant toutes choses, il faut relier l'appareil à un ordinateur, vous rendre sur le site compex et de télécharger les programmes que vous désirez effectuer. Ils existent une multitude de programmes classés en sept catégories : réhabilitation, préparation physique, récupération, massage, antidouleurs, body sculpt, prévention. Apres avoir choisi votre catégories, les différents programmes vous sont proposés. Je n’ai évidemment pas pu tester l'ensemble des programmes, j’ai surtout utilisé des programmes de récupération, de force pour le trail et de gainage et d'optimisation de sortie longue. Vous pouvez choisir de faire vos séances les jours où vous le voulez mais sachez qu'il est possible d’ajouter un objectif (par exemple : préparer mon trail 3 entraînements par semaine. Dans ce cas, on vous propose les différents programmes qu'il faudra faire chaque jour (soit une séance avec l appareil ou la séance d entraînement pure et dure). Sur chaque programme que vous aurez choisi d’utiliser, il y a une image vous indiquant où placez les électrodes et c’est à vous de choisir la puissance de la stimulation. Il existe deux tailles d’électrodes (50 mm  * 50 mm ou 50 mm * 100 mn).

J’ai tout d’abord essayé en premier un programme de gainage. N’effectuant jamais de gainage, je pense que j’étais un bon cobaye. J’ai choisi une puissance à un peu trop forte. Le résultat a été direct, j ai eu mal pendant deux jours. Du coup lors des prochaines, j’ai réduit la puissance. J’ai fait deux séances de gainage par semaine durant la période de prêt de l’appareil. J’ai pu constater que ces séances ont eu un effet bénéfique sur mon corps. Lors de mes entraînements, j’ai aussi remarqué que cela m’aidait à aller un peu plus vite que ma vitesse d’escargot. J’ai aussi essayé des programmes plus spécifiques pour le trail comme « la force trail » qui est un programme permettant de travailler les muscles des cuisses. Il m’a permis de mieux encaisser l’enchainement des montées/descentes lors de mes sorties sur des terrains vallonnées. Et aussi essayer le programme récupération active et décrassage. Le premier programme est à utiliser trois heures après avoir été courir que j’ai essayé après avoir couru l’ecotrail 50 km et le lendemain j ai utilisé le programme décrassage. Grâce à ces deux séances, je n’ai eu aucune douleurs musculaires, m’a permis de récupérer bien plus vite qu’après mes autres trails d’une difficulté identique.

En conclusion, je pense que ce type d’appareil apporte un vrai plus pour une personne qui effectuent des trails ou des courses sur route. Seul petite bémol, le prix : mais vu la technique qui est à l’intérieur de ce produit ce n’est pas étonnant, la possibilité d’établir des programmes afin de vous préparer pour des objectifs précis. J’ai aussi apprécié qu’il n’y ait pas de fil entre la télécommande et les électrodes. Mais hélas il va fallu que je rende l’appareil avec tristesse.

Prix de l’appareil : 1 250 euros
Prix des électrodes : 50 * 50 : 9,90 euros le lot de quatre électrodes / 100 * 50 : 9.90 euros le lot de deux éléctrodes
http://www.compex.info/fr_FR/Wireless.html

Look : 9/10
Prise en main : 9/10
Performance : 8/10
Prix: 6/10
VITRAC Olivier 

 




X
NEWSLETTER :