Générales
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   le SkyRunning Kezako ?
20/09/2012

Au moment ou le trail se retrouve à l’apogée des chemins, entre les grosses organisations qui font du trail un métier, en mettant des moyens de communication énorme pour attirer le chaland, des primes, un challenge,  et ceux qui souhaitent garder un Esprit Trail, prix des inscriptions, convivialité, tracé, la saison 2012 s’annonce houleuse…. Si les Teams sont discrets en communication sur le sujet des primes pour le moment, nous avons rencontré une fédération qui à pas de tabou à ce sujet celle du SkyRunning !
Une Fédération avec une forte entité dans le milieu des coureurs, des parcours de haute voltige, un classement international, des primes, et un état d’esprit pas si différent !!
Question à Marc Villa "photo" Président du SkyRunning France.

L'origine du SkyRunning ?

le SkyrRunning est né en Italie dans les années 80 avec des alpinistes comme Marino Giacometti (Pdt Fédé Inter actuellement), Fabio Meraldi, Bruno Brunod. Ceux ci ont comme concept de grimper rapidement > C'est  la philosophie: partir du village, monter au sommet et descendre le plus rapidement par le parcours le plus direct.
Ces trois alpinistes ont fait des records de l'Aconcagua, du Kilimanjaro, du Mt Rose, des Ecrins et du Cervin.
A partir là, ils ont commencé à organiser des courses, qui se situent entre 20km et 42km, toujours sur des parcours techniques.
C’est quoi exactement ?
Dans SkyRunning nous retrouvons 3 types de courses :
Kilomètre Vertical : Course de côtes de moins de 5km de distance avec 1000m de dénivelé positif
SkyRace : Course montée / descente comprise entre 20 et 30 km avec un minimum de 2000m de dénivelé positif avec un passage obligatoire au-dessus de 2000m d’altitude
SkyMarathon : Course montée / descente comprise entre 30 et 45 km avec un minimum de 2500 m de dénivelé positif avec un passage obligatoire au-dessus de 2000m d’altitude.



La différence avec le Trail ? le Skyrunning est La discipline qui allie toutes les composantes de la course à pied avec ce que l'on peut appeler une "spécialisation de montagne" c'est à dire que les composantes d'altitude, de terrain accidenté et technique, de fort dénivelé et les descentes sont présentent. cela s'ajoute bien sur aux autres paramètres de la course à pied classique. Quand on parle de Skyrunning il faut se souvenir qu'aux origines l'idée est de partir du village le plus proche d'un sommet et d'en faire l'allé-retour le plus rapidement possible,  les épreuves du début étaient beaucoup plus dures et exigeantes que ce qu'elles ne sont actuellement avec des passages sur les glaciers et autres parties en neige, On peux parler des ascensions record du Mont Rose, des Écrins, de l'Aconcagua et bien sur de celle du Cervin. Evidemment avec des règles de sécurité de plus en plus stricte de la part des législateurs, les nouveaux tracé ont été revu à la baisse, et peuvent rassembler un plus grand nombre de candidats, mais les parcours reste néanmoins très sélectifs.
Bien entendu on pourrait essayer de comparer le Trail court avec la skyrace en terme de distance (=30km) mais il y a des différences en terme de dénivelé de technicité de parcours, sur lesquels certain pur traileur ne sont pas à l'aise du tout (l'inverse est vrai aussi), on peut prendre comme exemple le trail des gendarmes et voleur de temps (32km / 1031m d+) par rapport à la course du Canigou (33km / 2200m d+).
Par rapport à Ultra Trail, la fédération de Skyrunning, ne veux pas donner une surenchère de distance. et se contente de suivre une ligne de conduite qui veux que ces épreuves longues ne dépassent pas 80km, comme en 2010 avec le Trophée Kima qu'a remporté Kilian Jornet.

Le SkyRunning est plus technique que le trail ?
Sans conteste, on peut dire que oui, les tracés sont plus technique, il n'y a qu'a interroger ou écouter les coureurs qui participent au deux types d'épreuves.
la gestion des ravitaillements "pour Sierre zinal par ex, aucun coureurs avec un bidon". La gestion des ravitaillements dans le SkyRunning est que Les organisateurs doivent fournir un approvisionnement suffisant pour la durée de la course ou s’assurer que les athlètes soient autonomes. Cela dit Il est recommandé de fournir des liquides tous les 5 km ou tous les 500 mètres d'ascension verticale avec au moins un poste de secours qui fournira du solide à mi-parcours. « L'aide extérieure» pour aider les concurrents est autorisée à 100 mètres avant et 100 mètres après les ravitaillements officiels. Ce principe veux qu'une plus grande liberté soit donné aux coureurs sans les charger de poids "inutile" ils doivent être capable de prévoir ce dont ils auront besoins durant l'épreuve.
 
L’argent arrive dans le trail c’est une pratique courante dans le SkyRunning ?

Dans le Skyrunning il y a souvent  des primes, d'autant plus que le niveau de compétition s'élève, Les primes minimales sont établies en accord entre l'organisateur et la fédération en fonction de la compétition que l'épreuve accueille (Championnat du Monde - Coupe du monde - Coupe du monde trial ...ect).

Combien touche un coureur en moyenne sur une course ?
On ne peut pas parler de moyenne, c'est avant tout au course par course que cela peut se voir. En principe les dotations minimales pour un vainqueur d'une épreuve de Coupe du Monde sont de 1000€ ensuite l'organisation peut choisir à sa convenance d'augmenter celles ci et aussi de mettre une seconde prime pour le record du tracé, d'une monté, d'une descente...ect
A la fin  du Circuit Skyrunner World Séries la somme de 10.000e est attribuée au Champion et à la Championne.

Au CH du Monde ?

Ici étant donné que ce n'est pas une épreuve qui revient chaque année, il n'y a pas de fixe imposé, les accords se font sur le même principe que pour une coupe du monde, et la fédération internationale se penche surtout sur le niveau de la qualité de l'organisation, mais de là en découle forcément sur de belle prime à l'arrivée. en 2010 les Championnats du Monde de Skyrunning se sont déroulé sur l'épreuve italienne du Giir di Mont - là les primes que l'on peu voir sont très importante avec un 1er Prix de 2000e + une moto. et un dégressif allant jusqu’à la 20ème place au scratch (50e)

Y a toujours eu de l'argent dans le SkyRunning ? Dès la création des compétitions il n'y avait pas d'argent mis en jeu, mais cela a suivit logiquement l'évolution de la société.
Au début les idées étaient différentes et l'aventure était la base de tout, puis au fur et à mesure les coureurs ont mis un investissement de plus en plus grand dans leurs entraînements, cela prend du temps, des forces, et tout le monde ne pourraient pas faire pareil, les sommes gagnées ne sont pas volées par les vainqueurs, elles ne sont qu'un juste retour des choses.

Avez-vous constaté un changement depuis dans les comportements des coureurs "élite et la masse"?
Globalement il n'y a pas de grand changement de comportement de la part de tous les coureurs qu'ils soient considéré "élite" ou non, surement que cet aspect Montagne rend humble les personnes qui y participent. Niveau participation, il est tout de même visible que le désir de venir participer est plus élevé lorsqu'il y a plus de niveau. Dans ce contexte on peux vraiment s'étalonner sur les tout meilleurs.

Depuis quand il y a une fédération de SkyRunning en France ?
la création a été effective le 16 juillet 2010, soit 15 jours avant les Championnats du Monde de Skyrunning 2010 au Giir di Mont.
A partir de là, grâce à notre affiliation à la fédération Internationale, les coureurs Français qui participent  aux différents championnats internationaux pouvaient prétendre être titré.
C'est à dire qu'avant cela, même si un Français gagnait une course de championnat (Europe par exemple) le titre revenait au second si son pays était affilié.
En 2010 nous avons donc été inspiré, puisque Laetitia Roux, remporte ce Championnat devant Mireia Miro.
Et l'équipe France  Skyrunning par la même, termine 3ème du classement par Nation.

Qui a eu l'idée ? Pourquoi ?
L'idée a germé après quelques contacts et une rencontre en Italie à l'occasion du Vertical Sprint de Milan, avec le président de la Fédération Internationale. Il semblait être nécessaire d'apporter la discipline en France au regard de toutes les autres nations qui se sont développer depuis plus longtemps. Il y avait aussi un besoin de structuration et donc mettre en place une plateforme servant à coordonner un futur ensemble cohérent.
Ensuite Il est évident que cette émergence sur le territoire va pouvoir amener les très bons coureurs étrangers sur notre sol à l'avenir, et ainsi il va pouvoir y avoir de belle confrontation avec nos meilleurs représentants. Cela a d'ailleurs déjà commencé grâce aux deux coupes du Monde Organisé a Arles/Tech en Mai dernier et au Montcalm en Août.
 
Y a t-il des licences Skyrunning ? Oui Il y a des Licences
Si oui la différence entre la FFA ? les cartes fournies par l'association France Skyrunning, donnent la possibilité de s'inscrire et d'être couvert par une assurance sur toutes les épreuves de Skyrunning reconnue par la fédération Internationale et par l'association France. Cette prise de licence peu être également l'objet d'une adhésion "supporter" sans pour autant pratiquer. L'objectif est aussi à moyen terme que cette licence permette de pouvoir s'inscrire à d'autre type d'épreuve autre que skyrunning. (type triathlon sur les compétitions)
Les Licenciés, seront mis au courant via une  Newsletter des calendriers, résultats et autres nouveautés concernant le skyrunning. Au fur et à mesure cette licence sera un passage obligé pour les compétiteurs désirant être classé dans les compétitions nationales.


Une licence SkyRunning, permet de s'inscrire sur un trail FFA ?

Actuellement un coureur qui la possède peut s'inscrire sur un trail uniquement si l'organisateur la reconnait au même titre qu'une licence de Triathlon..ect, c'est un des projets que nous mènerons afin de pouvoir être reconnus partout sur le territoire comme celà se fait en Espagne ou Italie par exemple

Les contraintes administratives pour un organisateur son les mêmes ?
"Dossier qui passe par le comité hors stade "FFA" ou directement en préfecture ? Les contraintes administratives sont celles en vigueur pour toutes les épreuves de course à pied, c'est à dire passage en préfecture si des routes ouvertes à la circulation sont empruntées ou traversées. Dans le cas contraire, il faut toujours l'accord des municipalités et des propriétaires chez qui passe le tracé. Pour qu'une épreuve soit intégrée dans le calendrier Skyrunning, il faut uniquement transmettre le dossier  à l'association France Skyrunning.

Le cahier des charges pour organiser une skyrunning ?  Le cahier des charges apparaît dans le règlement pour soit faire partie d'une des 3 grandes catégories de courses de skyrunning: Kilomètre Vertical / SkyRace / SkyMarathon - Actuellement nous sommes en train de créer un "formulaire Course" pour qu'un maximum d'organisation en prennent connaissance et peuvent donc se porter candidate à accueillir le Championnat de France, Un championnat Régional, apparaitre dans le calendrier National Skyrunning sous le label Skyrunning France ou bien plus tard accueillir une Coupe de France. Ce Cahier des charges sera à respecter de manière plus pointu au fur et à mesure du développement de la pratique du skyrunning sur le territoire. Et plus particulièrement à chaque épreuve du championnat de France.

Pouvons-nous penser qu'un jour le Skyruning puisse représenter la famille de la course nature ?
Au même titre que l'ultra trail, le trail long, le trail court... Le skyrunning fais partie des courses natures c'est une discipline qui se déroule en Montagne par conséquent dans la nature, les concurrents engagés portent un dossard pour donner lieu à une compétition. C'est donc un membre à part entière de cette famille, d'ailleurs on peu même remarquer que les coureurs têtes d'affiches du skyrunning à commencer par le plus grand (Kilian Jornet), s'engagent autant dans l'ultra trail que dans le Skyrunning sans se poser de question sur une quelconque différence à partir du moment ou il sont derrière la ligne de départ. C'est uniquement une approche différente en fonctions des objectifs et des sensations que le coureur recherche. D'un point de vu gestion, je pense que cette discipline a la chance d'être guidé par la Fédération internationale de skyrunning, celle ci permet la mise en place d'un calendrier International cohérent et intéressant pour tous les coureurs et fait preuve de beaucoup d'efficacité en faisant adhérer de plus en plus de pays pour élever le niveau. On peut remarquer que les pays qui ont adhéré dès le début dans la création de telles épreuves ont tout de même dans leur rang les meilleurs coureurs toutes épreuves nature confondues, je pense à l'Espagne avec Kilian Jornet et Miguel Herras entre autre, Le Mexique avec Ricardo Mejia, La Grande Bretagne avec Tom Owens, L'Italie avec Marco de Gasperi... Je ne pense pas que ce soit un hasard, cela dit l'émergence en France va sans aucun doute dévoiler de nombreux talents, l'expérience des premier championnats de France au Montcalm, nous a donné un bel aperçu.

Que pouvons-nous vous souhaiter ?

Que Tous nos projets aboutissent, que le futur calendrier plaise aux coureurs (il doit paraître début décembre) les organisations intéressés peuvent encore nous contacter.
 Bien sur de bien démarrer 2012 avec les Licences Skyrunning auprès des coureurs, sympathisant... (Une annonce sera faite pour une meilleure organisation dans la distribution).
Aussi trouver des sponsors, matériel et financier pour pouvoir organiser et mettre en place de nouvelles choses et faire connaitre un peu plus le Skyrunning.
L'appel est donc lancé !
Merci à tous de nous suivre.
Merci Marc "photo", pour tes réponses qui permettent de mieux connaitre cette magnifique discipline et sa fraicheur !
Longue vie à votre Fédération !  




X
NEWSLETTER :