Générales
  UMNT
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   Le Grand Raid des Pyrénées
14/08/2013

Grand Raid des Pyrénées finale à suspense de la National Trail Running Cup Salomon Endurance Mag sur le 80 km


Du 21 au 25 août, Vielle-Aure, Hautes-Pyrénées, accueille la 6ème édition du Grand Raid des Pyrénées. A deux ultra trails individuels, l'un de 80 km et 5000 m dénivelé positif, l'autre de 160 km et 10000 m de dénivelé positif, s'ajoute un 240 km de 15000 m de dénivelé positif en équipe de 3 ou 4 coureurs avec un assistant. Les 1000 dossards du 80 km ont été attribués en quelques heures et les 1000 autres du 160 km en quelques jours. Le 240 km, de son côté, accueille une dizaine d’équipes qui viendront découvrir une aventure, encore différente.
Simon Accarier est membre de l’association Majuschule qui organise le Grand Raid des Pyrénées. " A l'origine, une simple histoire d’amitié qui agrandit le cercle des bénévoles du GRP année après année. Le rêve de 4 copains autour d’une table de cuisine, d’une course mythique dans les Pyrénées est ainsi devenu réalité. Merci à tous les bénévoles de nous permettre de vivre nos rêves. Le GRP se veut avant tout une fête du trail pour tous les passionnés. Ses tracés ont été conçus pour amener les coureurs dans les différents endroits qui nous font rêver lors de nos entraînements. Le GRP se caractérise par un niveau de technicité sur les sentiers et surtout par la hauteur des marches à gravir. Depuis Artigues, l’ascension au mythique sommet du Pic du Midi représente une montée continue de 1686 m +. Autre sommet à franchir, le Pic du Cabaliros, avec depuis Villelongue, 1830 m + d’ascension, avant de descendre vers Cauterets."
Les coureurs vont également progresser dans des zones pastorales, sur des chemins forestiers assez roulants, mais aussi sur des sentiers très techniques ou dans des vallons restés sauvages. Le passage dans le secteur du Néouvielle, réserve aux mille lacs, est un émerveillement.

Le 80 km du Grand Raid des Pyrénées compte pour cinquième et dernière étape de la National Trail Running Cup Salomon Endurance Mag 2013. "C’est un vecteur de communication fantastique, constate Simon Accarier, qui va, nous l’espérons, renforcer la visibilité du GRP aussi bien dans les magazines spécialisés qu’auprès d’un plus large public. L'occasion aussi de permettre à des traileurs ou randonneurs plus occasionnels de découvrir la richesse qu’offrent les Hautes-Pyrénées pour la pratique de la course en montagne."
Les points des 3 meilleures étapes seront comptabilisés. La victoire homme va se jouer entre Thibaut Baronian, leader actuel, et ses copains du team Salomon espoir Guillaume Beauxis et Fabien Nabias. Mathématiquement Sacha Devillaz, également du team Salomon espoir, a la possibilité de se hisser sur le podium. Deux dames peuvent encore gagner : Karine Sanson, team Salomon Traid Bouliac SP, lauréate en 2011 et 2012 et Christine Tarbis, Esprit Trail Anjou, team endurance Shop. Dans la catégorie espoir Florian Mairy est certain de l'emporter, Bastien Gourinchas et Matthias Mouchart sont toujours prétendants à la deuxième place.

Paroles de postulants à la Cup

Karine Sanson :
" Côté forme je devrais être parfaitement reposée et prête. Je connais et adore ce 80 km. j'ai clairement envie de remporter la Cup. J'ai couru certaines étapes en étant fatiguée car le calendrier était très serré et espère être en forme optimale dans les Pyrénées. J'ai encore progressé cette année en participant au SkyrunnerWorld Series ultra et la 4ème étape le 27 juillet sur le 50 km de la Speedgoat aux Etats-Unis a complété ma préparation du GRP. Mon programme depuis se résume à entretien et récupération. Le GRP est l'occasion de confirmer mes progrès et de battre mon chrono. "
En 2012 Karine Sanson a remporté le 80 km du GRP en 12 h 54 mn 5 s.

Christine Tarbis :
" La forme est au rendez-vous avec peu de compétitions depuis le trail de Guerlédan mais de longues sorties en montagne avec mes acolytes d'Esprit Trail Anjou qui participeront aussi au GRP. Nous avons notamment reconnu début juillet la totalité de la partie haute encore enneigée du 160 km. J'ai profité de mes vacances en Corse pour m'aligner le 28 juillet sur le 40 km de la Via Romana et enchaîner des sorties de 3 à 7 h sur le GR20. Très motivée bien entendu pour cette dernière étape de la Cup d'autant que je cours "à la maison", ma famille et mes amis seront là pour m'encourager. Je ferai mon maximum bien que je manque encore un peu d'expérience en montagne et sur des distances longues. Le mot d'ordre sera de me faire plaisir en gérant au mieux les difficultés et la distance."

Thibaut Baronian :
" Le GRP est mon gros objectif de l'année.  Je suis actuellement en tête de la Cup, mais tout va se jouer sur cet ultra trail ! Il y aura une course dans la course, avec Guillaume et Fabien. La reconnaissance mi-juillet m'a été très bénéfique. Il me parait essentiel de connaître ce type de parcours pour pouvoir aller jouer les premiers rôles. C'est une course très difficile, très technique, qui exige un état de fraicheur physique et un mental au top. Je suis remonté à bloc pour ce nouveau défi. J'y pense chaque jour et m'y prépare depuis juin. La forme est là, la préparation se déroule comme prévu. Je pense que mes qualités de grimpeur m'aideront. En revanche, j'ai peu d'expérience dans le "long" , il va falloir être prudent, savoir gérer les moments difficiles. La chaleur ne m'avantage pas, j'espère que la fraîcheur sera au rendez-vous ! "

Guillaume Beauxis :
"Les entraînements se déroulent bien, avec de bonnes sensations. Cette course est l’objectif de la saison. Avoir une manche de la Trail Running Cup sur mes terres, décuple ma motivation! Je connais parfaitement ce parcours, il est très costaud, exigeant, montagneux, mais surtout magnifique. On traverse des lieux très connus : Pic du Midi, Réserve du Néouvielle, Vallée d’Aygue Cluse. On l’a d’ailleurs reconnu avec tout le team espoir Salomon. On s’est régalé. La victoire sur la Cup se jouera sur le GRP. Même si Thibaut est en tête, je peux toujours prétendre à la victoire et Fabien également. Il faudra être fort et surtout bien gérer la course, ça sera primordial."  

Sacha Devillaz :
" Plus que la distance et la difficulté du parcours, je dois me mettre dans la tête de partir pour plus de dix heures où la gestion de course et le ravitaillement seront primordiaux. Bien que je serai dans mon élément sur un tracé bien montagnard, j'appréhende ma réaction au niveau du mental. En terme de résultat, la troisième place à la Cup est encore largement possible et je vais tout faire pour y arriver. Ça va être une petite bataille entre copains de team avec Fabien. On verra comment la forme sera d'ici là, je fais tout pour ! La motivation ne manque jamais à l'appel et je bouillonne déjà d'impatience de prendre le départ ! "

Fabien Nabias :
" Le GRP est l'un de mes principaux objectifs de la saison et il me tient à cœur car il est à domicile. Le parcours passe à 7 km de ma maison. Il est très beau, je le connais bien avec plusieurs entraînements dessus; 80 km, ce sera une première pour moi. La course va être difficile avec ses 5000 mètres de dénivelé positif et il sera important de bien la gérer. Un beau plateau est annoncé et une place dans les 5 serait déjà bien. Ma place de troisième dans la Cup n'est pas figée et je vais devoir faire une belle course pour la garder. La forme est là, même si un genou m'embête un peu ces temps-ci. "

Les parcours
80 km
Un concentré des Hautes-Pyrénées avec passage dans la zone du Néouvielle, ascension au Pic du Midi et de la vallée sauvage d’Aygues Cluses. Un parcours relativement technique, qui offre très peu de parties roulantes, bouclé par les premiers en moins de 10 heures.
160 km
40 premiers et derniers kilomètres communs avec le 80 km, les autres sont composés de sentiers très techniques, de montées raides et de quelques pistes pour récupérer. Ce 160 km est certainement l’un des plus durs du circuit national. Quasiment une traversée aller-retour des Hautes-Pyrénées avec découverte de nombreux villes et villages typiques.
240 km
Le 240 km quitte la dimension du simple trail pour faire découvrir aux participants le Raid Aventure. Une progression en équipe où il faut savoir prendre en compte les autres pour continuer à avancer et franchir la ligne ensemble. Le parcours n’est pas balisé et se fait à la carte ou au GPS. Côté paysage, c’est bien évidemment une pure merveille.

Le programme
Départ et arrivée et village de course à Vielle-Aure
Mercredi 21 août, 8 heures, départ Raid, 240 km.
Jeudi 22 août, accueil participants Ultra, remise dossards.
Vendredi 23 août, 5 heures, départ Ultra, 160 km. Accueil participants Grand Trail, remise dossards.
Samedi 24 août, 5 heures, départ Grand Trail, 80 km. Arrivée première équipe du Raid fin de la nuit de vendredi à samedi, des premiers de l’Ultra samedi vers 4 heures et des coureurs du Grand Trail entre 14 heures et minuit.
Dimanche 25 août, avant 7 heures arrivée des derniers du 160 km. 10 h 30 mn remise des prix des 3 courses suivie d'un buffet où traileurs, accompagnateurs, partenaires et bénévoles peuvent se retrouver.

http://www.grandraidpyrenees.com
http://www.salomonendurance.com

Crédit photos : Jacques Marais




X
NEWSLETTER :