Générales
  UTMB
  UMNT
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   Le Challenge Charles et Alice vu de l'intérieur
22/05/2013

Le Challenge Charles et Alice vu de l'intérieur

 

Le Week end du 11 et 12 Mai se déroulait le Challenge Charles et Alice dans la Drôme à Crest. Je m'y suis déplacé en mode reporteur et non en mode coureur comme prévu à l'origine. Et je n'ai aucun regret d'avoir vécu quatre jours au sein de l'organisation. Tout au long du week end, je me balladerais caméra à la main pour ramener des images pour le film que vous verrez prochainement sur l'URW. Bien au contraire, cela m' a permis d'être de l'autre coté de la barrière et de m'apercevoir qu'organiser huit courses sur un deux jours relèvent d'un ultra pour les bénévoles. Le premier jour, j'ai donné quelques coups de main à la troupe de bénévoles. C'est une expérience unique que chaque coureur devrait vivre au moins une fois dans sa vie. Le soir j'ai pu retrouver les coureurs du Team New Balance avec qui j'avais quelques jours à Chamonix l'été dernier. Le deuxième jour, j'ai assisté au shooting des coureurs du Team New Balance et tournage du futur film de présentation de la Team.

Le soir direction la mairie pour la présentation du plateau élite avec l'ensemble des New Balance sauf Sylvain Couchaud qui était à la Transvulcania, de la talentueuse italienne Francesca Canepa tenante du titre vainqueur du tor des géant, et 2ème de l'UTMB, l'italien Bruno Brunod ( ancien champion du monde skyrunning ) venu à Crest pour se tester en prévision du Tor des Géants, de Hamid Belhaj l'un des meilleurs marathoniens français actuellement, Kais Bouziane et Sylvie Cartoux (4 ème française des dernières championnat d'Europe de 100 kms.
 

Le plateau Elite

Le samedi, il a fallu se lever très tôt pour être au départ du 105 et du 67 kilomètres. Tout au long de la journée, je me déplacerais sur chaque ravitaillement au sein de la voiture d'assistance de Francesca Canepa. Cela m'aura permis d'en connaître un peu plus sur elle et sur sa façon de s'entraîner. J'ai été surpris que certains coureurs soient parti très vite sur une si longue distance. Certains ne s'attendaient surement pas à autant de difficulté. Les hommes de tête du début de course n'iront pas bien loin. A mi-course, les trois favoris ont repris les devant ( Fréderic Desplanches, Bastien Bavrais et l'italien Bruno Brunod ). Ils nous offert une belle bagarre sur les trentes derniers kilomètres. Fredéric l'emportait pour la troisième fois devant Bastien Bavrais qui repris la deuxième place à l'italien dans les derniers kilomètres. J'ai pu assisté à la victoire de Benjamin Bellamy sur le 12 kms.

Benjamin Bellamy

Puis dans la soirée, le spectacle 'cabaret' m' a permis de passer un bon moment. Heureusement je n'ai pas été choisi pour participer à un numéro. La soirée s'est terminé pour moi avec l'arrivée d'un courageux concurrent « stéphane Serre » qui aura fait 90 kms avec un orteil cassé. Pour moi c'est une sacrée performance qui est du même niveau que la victoire de Frederic. Je me demande encore il a pu faire autant de kilomètres. Le dimanche allait etre un peu plus tranquille. Un peu avant 8 heures, je me dirige vers le départ du maratrail afin de faire quelques images du départ avec une certaine émotion car j'aurais dû etre sur la ligne de départ. On reviendra l'année prochaine pour y participer à moins que je me lance sur le 65 kms. Ensuite, une ballade en 4*4 pour rejoindre les zones non accessible en voiture afin de faire quelques images. Un retour sur la zone de départ où avait le départ de la dernière course du week-end : le semi-marathon. De retour dans la salle d'arrivée , j'ai patienté jusqu' aux arrivées du semi-marathon et du maratrail. Tout au long de la fin matinée et de l'après-midi, les coureurs du semi et du maratrail arrivaient des sourires montrant qu'ils étaient content de l'organisation et de la beauté des parcours. La fin de ce long week-end approchait et c'est avec une certaine tristesse que je partirais de Crest. Je tenais à remercier Jack Peyrard et ses deux cents bénévoles et les coureurs du Team New Balance pour leur accueil et leur simplicité.

VITRAC Olivier

 




X
NEWSLETTER :