Générales
  UTMB
  UMNT
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   Itw Jean-Louis Cinqui après son record sur le GR20
07/01/2013

Il y a quelques semaines, nous vous avions présenté le projet de Jean-Louis Cinqui qui était d’établir un temps référence sur le GR 20 en condition hivernal (http://www.unionrunningworld.com/actualite-tentative-de-record-gr20-hivernal--urw_913.html ). Aujourd’hui, nous avons pu recueilli ses impressions sur ce record. Il aurait mis 63h15 pour effectuer les 200 kilomètres avec ses 15 000 mètres de dénivelés positif.

URW : Es tu content de ta performance  par rapport à ce que tu avais prévu?
J'avais tablé sur 72 heures avec plus ou moins 5 heures. Mais je pensais plutôt faire 77 heures que 72. On a eu moins de neige que ce qu'on avait prévu. C'est la principale raison qui explique les 9 heures de moins par rapport au temps que j'avais prévu.

URW : Au niveau météo, tu as eu celle qui était annoncé ?
La météo nous annonçait de forts vents. On aura eu pendant la première nuit comme prévu du vent aux environ de 100 km/h sur les crêtes avec en plus du brouillard qui n'était pas annoncé. On devrait surveiller le gps tout les cinquante mètres pour éviter que je me perde. La  deuxième nuit a été plus clémente : le vent avait disparu et la nuit était très claire. On apercevait même les villes italiennes au loin. Quand au manteau neigeux, il était assez portant permettant d'avancer rapidement sauf à quelques endroits on s'enfonçait jusqu'au genou et j'ai du faire très attention pour éviter tous problèmes physiques.

URW : Vas-tu essayer un jour de battre le temps que tu as mis ?
Non il n'est pas prévu que je refasse une tentative pour battre mon temps pour une principale raison qui est le respect de la montagne. De plus je pense qu’à vouloir y aller trop vite, on néglige les conditions de sécurité qu'impose la montagne et ce n'est pas ma philosophie pour ce genre d'aventures. Par contre, il y a de la marge pour faire largement mieux

URW : Y a t-il un moment où tu as pensé que tu allais devoir y renoncer ?
A aucun moment, je n'ai pensé à renoncer que j'arriverais au bout de GR20 en condition hivernal. J'ai juste à un petit souci à un moment. Un de mes amis qui avait une reconnaissance m'avait dit que sur une partie que je n'aurais pas besoin de pointe et donc je n’en avais pas pris pour cette partie. On s'est retrouvé avec de la glace et j'ai du fabriquer des petites marches avec un piolet afin qu'on puisse avancer avec un maximum de sécurité.

URW : Que retiendras- tu de cette expérience ?
Je retiendrais surtout l'aventure humaine dans le sens où les montagnards corses m'ont soutenu, aidés  tout au long de l'aventure. Mais des personnes que je ne connaissais pas qui ont été présente sur les parties accessibles en voiture malgré qu'on était en période de fêtes. Ils m'ont encouragé et cela m'a fait très plaisir.

URW : Quel a été ton ressenti lorsque tu as fini ce GR20 en condition hivernal ?
Lorsque j'ai fini, j ai ressenti un soulagement d'avoir réussi mais je suis resté concentré jusqu'à dix minutes de la fin pour éviter de mauvaises surprises. Mais aussi le plaisir de retrouver ma famille et de retrouver les personnes qui m'ont porté tout au long de l'aventure.


URW : Au niveau de ta préparation que tu as fait pour ce projet et des dates que tu as choisi pour effectuer cette aventure, tu penses qu'elle était les meilleurs ?
Ma préparation a été bien réussi et pour le choix des dates aussi. Je pense que si j'étais parti en janvier ou février, on aurait eu plus de neiges mais aussi des risques d'avalanches sur certains secteurs. Cela m'aurait perturbé d'emmener des personnes dans ces conditions difficiles et dangereuses.

URW: Regrettes tu d'avoir pris le départ de cette aventure et que les médias de trail en ait peu parlé ?
Non aucun regret que de la joie, c'était vraiment top comme expérience. Au niveau médiatisation, je ne suis pas un grand fan de cela. En corse, j'ai eu droit à un bel article dans le quotidien régionale  et un article que je suis entrain de rédiger pour un magazine de trail qui m'apportera sûrement quelques retours. Et puis surtout ce n'est pas l'exploit du siècle.

URW : Comment s'est passé ta récupération ?
Je n' ai aucun soucis de pieds et articulaires. J'ai ressenti une petite pointe à un genou mais rien de grave. J'ai ensuite fait quelques séances de piscines ainsi que quelques massages.

URW : Tu as d autres projets pour l'année 2013 ?
On a déjà de belles épreuves en Corse et le Grand raid des Pyrénées ainsi qu'un ultra dans les dolomites m'attire beaucoup.

 




X
NEWSLETTER :