Générales
  UMNT
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   GRR : Jornet fait place nette
27/10/2010
Comme annoncé de longue date, Kilian Jornet Burgada remporterait le Grand Raid de la Réunion. Libéré du poids Pascal Parny, le coureur-péi étant blessé, le Catalan pouvait contrôler la course à sa main. Le début de course voyait Hervé Giraud-Sauveur et Pascal Blanc l'accompagner. Peu avant la mi-course et le sommet du Piton des Neiges, Kilian embrayait et déposait le courageux Pascal Blanc. C'était le début d'un long solo jusqu'à l'arrivée. Le suspense se créait à sa suite entre une demi-douzaine de concurrents : Thierry et Richard Técher, ainsi que Freddy Thévenin pour les Réunionnais, et Pascal Blanc, Dawa Sherpa et Antoine Guillon pour les métropolitains. Tous ces coureurs ou presque se retrouvèrent second de l'épreuve à un moment ou à un autre, mais l'écart ne fit que croître entre eux et l'invincible catalan. Au final Kilian Jornet franchissait la ligne dans la nuit de Saint-Denis en 23h17'. Antoine Guillon finissait par remonter les cinq autres poursuivants et s'emparait de la seconde place. Thierry Técher un instant débordé par Dawa Sherpa retrouvait le podium sur la fin. Le Népalais était victime d'une énorme défaillance et ne dut qu'à son immense courage de finir l'épreuve (5e). Pascal Blanc (4e) reprenait aussi forme humaine sur la fin, après avoir connu quelques moments forts pénibles au-delà de la mi-course. Richard Técher (6e) se contentait d'une place d'honneur, alors que Freddy Thévenin (7e) finissait exténué, en ayant concédé près de 5 heures sur le Catalan lors de la seconde partie de course. Chez les dames Marcelle Puy s'est imposée nettement et de bout en bout. Même si on l'a déjà vu plus tranchante, Marcelle a dominé son sujet pour la cinquième fois. Cathy Dubois s'est opposée tout au début à cette hégémonie de la Réunionnaise, mais rien n'y fit. Elle paya même sa générosité vers la mi-course, Marie-Danièle Séroc lui ravissant sa seconde place. Une Séroc qui fit une fin de course remarquable. D'un point de vue populaire cette édition aura été particulièrement difficile. 163 km, c'est un record de longueur pour l'épreuve. Chapeau à tous les finisseurs. "Photo M.Jourdan"



X
NEWSLETTER :