Générales
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   GAP, Séverine BOVERO aura tenu son rang
11/10/2013

6 OCTOBRE 2013 : CHAMPIONNATS DE FRANCE DE TRAIL COURT

Indubitablement, Séverine Bovero s’avère comme l’une des plus talentueuses traileuses courte distance du circuit. La Forézienne l’a encore illustré de manière éclatante lors des premiers Championnats de France de trail concoctés sur une seule journée, qui la voit repartir de Gap avec une breloque en bronze autour du cou sur le parcours de 23km et ses 1500m de dénivelée. Elle confirme ainsi son excellente saison marquée d’ores et déjà par sa seconde place sur le TTN court après l’avoir déjà récoltée en 2012. La prof d’EPS s’est déclarée emballée par cette nouvelle formule, qui engendrait beaucoup plus de pression et de piquant qu’à l’occasion d’une simple manche du TTN. Autre différence avec celui-ci, les meilleures ambassadrices s’étaient donné rendez-vous comme s’en faisait l’écho Séverine même si elle s’attarde rarement sur le palmarès de ses émules : « J’ai rarement pris le départ d’une course aussi relevée. »
Malgré tout, elle escomptait la seconde place derrière l’intouchable Céline Lafaye (Entente Athlétique Grenoble 38) qui empochera, comme une évidence, le jackpot. Cependant, elle constatait avec regrets le changement d’itinéraire, ne cachant pas ses craintes : « A vrai dire, ce trail, d’une grande exigence, s’apparentait à une course de montagne comme l’attestent les 1000m de différentiel positif sur seulement trois à quatre km. Par ailleurs, je savais que les 12 ultimes bornes roulantes allaient me donner du fil à tordre à l’égard des filles rapides sur 10km, ce qui n’est pas mon cas. »

Aussi, l’ex-triathlète misait sur une avance substantielle au point culminant du tracé. Plusieurs facteurs allaient contrarier sa stratégie comme elle le reconnaissait : « Dès les premières bornes arpentées promptement, j’ai sentie que les jambes répondaient moyennement, sans doute en raison des efforts déployés à Courir pour les Pommes deux semaines en arrière. Et de poursuivre : « Céline ainsi que Caroline Dubois que je ne connaissais pas ont imprimé un rythme d’enfer que je ne pouvais adopter. En conséquence, j’ai préféré m’économiser pour ne pas craquer ensuite dans l’interminable descente. Peut-être un peu trop pour pouvoir limiter l’écart. »
Après 4km, celle qui excelle encore en course d’orientation  se retrouvait ainsi à 45’’, à la fois de Céline et de Caroline Dubois (ASPTT Marseille), vice-championne de France 2013 des 100km mais encore brillante coureuse de montagne (4ème sur la fameuse Montée du Grand Ballon 2011).
Pointée en haut de la bosse à 3’ de Caroline (future 2ème), Séverine n’avait plus qu’un seul but : assurer la marche restante du podium. Motif pour lequel, en dépit de douleurs aux fessiers, elle dévalera à la vitesse de la lumière les cinq dernières bornes. Même si ce ne fut pas une partie de plaisir, elle ne le regrettera pas, sa poursuivante immédiate en la personne de Carine Semo (Les Coureurs Indépendants de la Vallée de Chevreuse), 3ème sur le TTN court, franchissant la ligne seulement 55’’ après elle.
Radieuse à l’arrivée, l’enfant de Rochetaillée n’en était pas moins lucide sur les progrès à accomplir : « Il est évident qu’avec trois à quatre séances hebdomadaires, on ne va pas décrocher la lune ! Je suis donc bien consciente du travail qu’il me reste à accomplir pour atteindre le plus haut niveau mais j’ignore encore si cela est à ma portée, du moins sur des épreuves light et toniques. Je me sens en effet plus endurante que véloce mais les blessures à répétition au genou et au pied m’ont hélas empêché de basculer sur le long. »

In fine, sa saison aura été à la hauteur de ses espérances. Place maintenant à l’élaboration du calendrier 2014 dont les objectifs seront triples. D’une part, cavaler sur de nouvelles contrées montagneuses (Grand Raid du Queyras en juin, Sky Race New Balance du Pays des Ecrins en juillet) ; de l’autre, étrenner, à l’image cette année de sa coéquipière Stéphanie Duc, les aventures au long cours ; enfin, s’aligner sur des épreuves de prestige comme celles du Skyrunning (Marathon du Mont-Blanc).
En attendant, Séverine a décidé de couper en octobre afin de pouvoir disputer quelques cross, et peut-être la SaintéLyon par équipe avec le Team Terre de Running Ronhill. Un Team qui selon elle « insuffle un formidable collectif sans lequel nous ne pourrions performer comme on le fait. »



TOP 5 DES CHAMPIONNATS DE FRANCE DE TRAIL COURT :

- Céline Lafaye (Entente Athlétique Grenoble 38 et Team Scott Odlo Les Saisies), 1ère et 1ère senior (51ème au scratch) en 2h12’02.
- Caroline Dubois (ASPTT Marseille), 2ème et 2ère senior (65ème au scratch) en 2h17’28.
- Séverine Bovéro (Athlé Saint-Julien 74 et Team Terre de Running Ronhill), 3ème et 3ème senior (81ème au scratch) en 2h20’46.
- Carine Semo (Les Coureurs Indépendants de la Vallée de Chevreuse), 4ème et 4ème senior (85ème au scratch) en 2h21’41.
- Sandrine Motto-Ros (Annecy-le-Vieux Of Course, Teams 42km195 et Tecnica), 5ème et 1ère V1 (87ème au scratch) en 2h22’21.


 
 
 




X
NEWSLETTER :